Sélectionner une page

– RESH-G –

♦ Electronic Stuff ♦

RESH.G fait sa première rencontre avec la musique électronique à la fin des années 90. C’est donc tout naturellement qu’il intègre, début 2000, le DZ6TEM Crew, avec qui il organise des évènements et se retrouve régulièrement aux platines lors de fêtes innovantes et originales. Parallèlement à ses exactions sonores, il commence ses premières expérimentations sur des samplers, des boites à rythme et divers supports qui lui permettent de se familiariser avec la composition et le traitement du son.

Dès 2003, il produit des lives et des morceaux étonnemment matures et aboutis, bien qu’ils soient crées avec des moyens dérisoires et un équipement pas toujours adapté à ses ambitions artistiques. Cela ne l’empêche pas de se produire dans diverses free parties et teknivals en France et en Europe aux côtés de ses potes de toujours du sound system DZ mais aussi avec les Troubles Fêtes ou les Heretiks.

En 2008, il crée avec l’aide de quelques amis et d’un distributeur bien implanté le label DZ6TEM Records et enchaine 4 superbes opus en moins d’un an, ce qui lui vaut de se faire remarquer par de nombreux directeurs artistiques de labels hexagonaux comme CHAPATI EXPRESS, GLUMPK ou PAIN BEURRE Records ainsi qu’à l’international comme CRUX (USA) ou ELECTRO SUPERSTARS (Allemagne).

Très vite, les tourneurs et organisateurs de soirées s’intéressent à son cas: il se retrouve à l’affiche dans les clubs les plus pointus de l’underground parisien (Batofar, le Gibus, la Loco, La Machine, Glaz’art ou le Cabaret Sauvage où il partage l’affiche avec le célèbre duo allemand EXTRAWELT. Le bouche à oreille fait son job et il est très vite invité à sortir du cercle très fermé des soirées de la capital pour aller distiller des lives de plus en plus pointus dans les clubs et festivals de province (Toulouse, Grenoble, la Bretagne ou Chamonix sont sur sa carte).

Puis sa musique commence à passer les frontières. Il est désormais à l’affiche de nombreux évènements en Allemagne, au Cross Club, le temple de l’underground tchèque, ou encore à Bruxelles pour un set mémorable mélangeant musique tzigane et électro… En prévision, de nombreuses performances scéniques ainsi que la production d’un album… Mais il est encore difficile de savoir jusqu’où son talent et sa soif de bon son pourront le mener. Très loin, on peut imaginer…